Marie Nimier et Pascale Kramer

Trois points de suspension
Résidence d'écriture

 
Trois points de suspension et dix jours au Havre, à deux pas du Volcan. La situation est explosive.
Trois + dix + deux = Quinze raisons de se réjouir pour deux romancières, Pascale Kramer et Marie Nimier, furieusement reconnaissantes. Ayant lancé un SOS après l’annulation à la dernière minute d’une résidence à la Villa Salammbô, près de Tunis, Le Phare est venu à leur secours.
On n’a pas toujours besoin d’une chambre à soi pour écrire. Aujourd’hui plus que jamais, on a besoin d’une chambre chez les autres.
Un endroit où aller.
Les projets ? Pascal Kramer poursuit l’écriture d’un roman en cours dont elle ne dit rien encore.
Marie Nimier attaque le sien. Elle va poser le premier mot, les premières phrases, les premières pages au Havre. Ce n’est pas anodin. Son histoire ne sentira pas le jasmin, ni l’eau de rose.
Laisser fleurir les points de suspension, retrousser ses manches…



Image du spectacle