Katell Hartereau et Léonard Rainis

Création 2023

 
Nous pensons que ce que nous créons — nos actes, nos choix et les directions que nous donnons à la compagnie — sont nécessaires pour inventer des espaces de sensibilité, de réflexion, de nonproductivité, de contre-pensée, d’utopie, de fantasme, de joie ou bien même de dégoût. Cette nouvelle création sera un duo chorégraphique découlant de nos travaux passés. La recherche du PÔLE explore notre humanité, en cherchant à dépasser les rôles sociaux pour proposer la perception d’un corps où les perceptions et les sensations prédominent.
En dehors du plateau, lors de nombreuses performances, nous avons dansé en duo, d’abord instinctivement puis peu à peu, nous avons autorisé ce duo à devenir couple et questionner chorégraphiquement les enjeux de cette représentation archaïque : un homme et une femme, ensemble dans un même espace, avec tout ce que le corps peut dire : pudeur, animalité, désir, instinct, fuite, fusion. C’est donc naturellement que, pour notre nouvelle création, nous souhaitons mettre en lumière cette recherche et explorer les méandres d’une rencontre charnelle, basée sur la notion d’éros et ses différentes portes d’entrée.
Que se passent-ils entre nos chairs? Quelle est cette force brute du désir? Qu’est-ce que le corps dans sa dimension la plus animale, la plus pulsionnelle? Comment traduire ce besoin de fusion? D’absorber le corps de l’autre, de l’incorporer? Laisser libre cours à notre agressivité primitive pour dévorer l’autre…
Notre travail oscille entre le réel et le fantasmé. Il consiste à révéler chez le spectateur des émotions inconscientes, à stimuler des désirs autour de l’éros et du charnel.
Nous explorons également les questions liées aux polarités de l’âme humaine, existantes dans notre société contemporaine. Ainsi, nous nous concentrons sur la poétique et la beauté des corps mélangés, mais aussi sur leurs sentiments d’angoisses et de tourments existentiels. Ces émotions sont représentées par les corps et les mots, mettant en jeu des conflits visuels ou sonores. Nous nous employons à créer des dichotomies — entre la volupté et l’effroyable, la mesure et l’extravagance.
Le résultat, nous l’espérons, valorisera les corps au travail et en tension, composés de multiples représentations. En travaillant aussi sur des plans métaphoriques, ces corps illustrent profondément nos émotions et nos fonctionnements inconscients.
— Katell Hartereau et Léonard Rainis

Biographies


Formée à la Folkwanghochschule (direction artistique Pina Bausch), Katell Hartereau mène une carrière d’interprète en Suède et Allemagne (compagnie NorrDans : Rui Horta, Tedd Stoffer, Stefen Petronio, Uri Ivgi, Jeanne Yasko, Roberto Zappala). Très vite, elle s’aperçoit que son engagement dans la danse se situe au-delà de la pure interprétation. C’est en Allemagne qu’elle mènera ses premières expériences en tant que porteuse et accompagnatrice de projets. Aujourd’hui, elle met sa créativité et ses compétences au service du pôle en collaborant artistiquement et en créant une synergie autour du chorégraphe Léonard Rainis.

Formé à l’école Nationale de danse de L’Opéra de Paris, et après avoir travaillé aux Ballets de Monte-Carlo puis à l’Opéra National du Rhin (W.Forsythe, Lucinda Child, G.Balanchines, Bertrand D’At, J.C.Maillot, Jo Stromgren, J.Neumeier, José Limon, Uwe Scholz,Davide Bombant, Hans Van Manen, M.Béjart…) Léonard Rainis devient artiste indépendant et travaille en Europe avec des chorégraphes contemporains : Marco Santi, Rui Horta, Hans Neuenfels, Felix Ruckert, Mikael D’Auzon, Vidal Bini, Toufik OI, Davy Brun, Suzanne Frey, Gabirella Riccio, Laura Frigato, Morgan Bellanger. Ce travail de création en freelance l’oriente vers un désir de vivre d’autres expériences et l’incite à créer son propre langage chorégraphique. Il crée à Lorient avec Katell Hartereau, en 2009, le pôle, projets autour de la danse, du corps et du mouvement, et de l’art contemporain d’une manière plus générale.

conception — Katell Hartereau et Léonard Rainis
interprétation — audition en 2022
regard extérieur — Laura Frigato, Lydia Boukhirane
scénographie et lumières — Sallahdyn Khatir
création musique — Frédéric Bargeon-Briet
production-diffusion — Charlotte Cancé

production — le pôle
coproduction (confirmé) — Le Phare, Centre Chorégraphique National du Havre Normandie / direction Emmanuelle Vo-Dinh ; Théâtre de Lorient – Centre Dramatique National ; Danse à tous les étages dans le cadre du réseau Tremplin
coproduction (en cours) — Le Mac Orlan – Brest, CDCN Chorège – Falaise, CCN de Tours, CCN d’Orléans, Théâtre du Marché aux Grains – Bouxwiller…


Création 2023