6 décembre 2022

Festival Plein Phare #1

Toute l’équipe du Phare remercie les artistes pour leur générosité, les partenaires pour leur implication et le public pour sa présence et curiosité. Belle fin d’année à tou.te.s... et à très bientôt en 2023 !

14 octobre 2022

Bienvenue sur le site provisoire du Phare !

Le site définitif sera en ligne début 2023...

BEAUTÉ BÂTARDE — Rémi Esterle

BEAUTÉ BÂTARDE

BEAUTÉ BÂTARDE — Rémi Esterle
BEAUTÉ BÂTARDE — Rémi Esterle - © Gaspard Hoël

Rémi Esterle
Compagnie Tres Esquinas

Mardi 29 novembre à 12h30 — Maison de l'étudiant
Mardi 29 novembre à 20h — Le Phare

Qui dit tango, risque d’ouvrir une boîte à clichés. Pour le hip-hop pareillement. Dans Beauté Bâtarde, Rémi Esterle va très au-delà. Il connaît si bien ces domaines, comme danseur professionnel de tango, mais d’abord passé par le hip-hop. Sur scène, deux danseurs de tango et un rappeur laissent transparaître ce qui les sépare ; pour ensuite, chacun à partir de son langage, finir par en inventer un troisième.
Beauté Bâtarde fait entendre le rap comme technique vocale à part entière ; une matière très travaillée. À ne pas réduire au seul message véhiculé. Et Beauté Bâtarde fait voir le tango comme une technique chorégraphique à part entière, très élaborée. Chacun de ces deux genres est né de populations à la marge, aux origines mêlées, qui ont alors inventé une expression artistique singulière. C’est ce cheminement, c’est la riche complexité d’un métissage, qui passionne Rémi Esterle. Il nous le fait partager.

Chorégraphie Rémi Esterle
Interprétation Cécile Rouanne (danseuse), Rémi Esterle (danseur), Marius Hoël (rappeur)
Regards extérieurs David Llari, Christine Bastin
Création sonore Nicolas Esterle
Création lumière Fabrice Sarcy, Emmanuelle Staüble

Production Tres Esquinas
Coproductions CCN de Créteil ; Concours Danse Élargie 2020 ; Danse Dense
Soutiens Le Carreau du Temple ; Théâtre des Abbesses ; Micadanses ; Théâtre Jean Arp ; La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne ; Cie Estro ; La Fabrique de la Danse ; La Bellevilloise ; Théâtre Clin d’Oeil-Cie Gérard Audax

Retour en haut de page