Rainbow-LH

Création pour 52 danseurs amateurs
 
S’inspirant du film Le magicien d’Oz et de la chanson Over the rainbow, Emmanuelle Vo-Dinh et David Monceau se sont imprégnés d’un onirisme propre aux films d’après guerre comme La belle et la bête de Jean Cocteau, pour imaginer un spectacle déambulatoire composé de plusieurs séquences à la manière d’un cabaret ambulant. La mise en œuvre artistique de Rainbow est intimement liée à la nature d’un projet pensé pour des danseurs non professionnels.

En pensant à des danses qui ne feraient apparaître qu’une partie du corps (jambes, bras, visages…), les chorégraphes ont souhaité privilégier une écriture chorégraphique exigeante, mais qui ne nécessitait aucune capacité physique particulière. Pensé sous forme de séquences qui se succèdent, Rainbow s’articule ainsi en une succession de saynètes qui explorent toutes les possibilités d’un corps fragmenté, sous l’angle de l’onirisme. En déployant chaque partie dans un espace différent, les spectateurs sont contraints de se déplacer à l’invitation d’une fillette, véritable fil dramaturgique du spectacle, qui les amène d’une séquence à une autre. Ce mode déambulatoire, en modifiant les codes de représentation traditionnels, convoque une présence et une attention différentes, tant pour les danseurs que pour les spectateurs.

Inside Rainbow-LH

5 ans après sa première édition à Rennes en 2008, l’aventure Rainbow se termine au Havre, dernière ville à accueillir le spectacle. Durant 6 mois de préparation qu’a nécessité le projet, les 52 participants se sont peu à peu ouverts à la caméra. Le film retrace, de leur première rencontre jusqu’aux derniers moments des représentations, le vécu de toute l’équipe de Rainbow-LH.

Avec un regard sensible et plein d’humour, Inside Rainbow-LH lève le voile sur les coulisses de la préparation du spectacle pour révéler une aventure humaine et artistique extraordinaire. Ce documentaire est la trace de cette expérience de vie intense mais éphémère où le quotidien laisse place à un instant «pharamineux» au delà de l’arc-en-ciel.

Inside Rainbow-LH
Un documentaire de Nicolas Simon


REPRÉSENTATIONS

09.06.13 — Le Phare, CCN du Havre Haute-Normandie
08.06.13 — Le Phare, CCN du Havre Haute-Normandie
07.06.13 — Le Phare, CCN du Havre Haute-Normandie
03.06.12 — L'Arsenal de Metz
02.06.12 — L'Arsenal de Metz
01.06.12 — L'Arsenal de Metz
11.12.11 — La Source, La Guéroulde
10.12.11 — La Source, La Guéroulde
09.12.11 — La Source, La Guéroulde
21.05.10 — Scène nationale 61, Flers
20.05.10 — Scène nationale 61, Flers
19.05.10 — Scène nationale 61, Flers
22.05.08 — Le Triangle, Rennes
21.05.08 — Le Triangle, Rennes
20.05.08 — Le Triangle, Rennes

conception et chorégraphie – Emmanuelle Vo-Dinh et David Monceau
compositeur – David Monceau
encadrement artistique – Pénélope Parrau, Franck Picart et David Monceau
chorégraphe Danse des ballons – Micheline Lelièvre
création costumes – Maeva Cunci
scénographie et lumières – Françoise Michel

durée – 1 heure

Avec – Alice Allouk, Patricia Augereau, Sonia Benabbou, Marie-Hélène Brai, Camille Buchy, Madison Camus, Joëlle Cartier, Valérie Chapron, Mariette Colson, , Christine Delonglée, Emmanuelle Dessart, Johanna Doutreleau, Anaïs Eudier, Magalie Eudier, Christophe Gadonna, Cécile Garzena, Noëlla Geffroy, Sylvie Genet, Johanne Germain, Aïssatou Gestin, Anne-Sophie Hanin, Florence Igel, Alexys Julan, Anaëlle Koubadianga, Chantal Larue, Severinne Lebaillif, Myriam Le Bihan, Laurence Lecoquierre, Eléna Legrand, Marie Le Henaff, Amélie Lehuen, Emilie Lemay, Marie-Jeann Le Tallec, Anne Liset, Zdenka Ljubicic, Mathilde Mahier, François Maîtrepierre, Anita Mauger, Evelyne Moisan, Véronique Moneghetti, Catherine Ollivier, Marie Palomba, Delphine Paul, Noëlle Pellen, Delphine Petit, Laurence Quairière, Isabelle Rey, Gwénaelle Ruellan, Céline Steibel, Stéphanie Traore, Sophie Turquetille, Anne Vatinel, Christine Vivier, Anna Voreux, Dorine Zemiac

production – Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie
coproduction – Le Triangle, Rennes (2008) ; La Scène Nationale 61 avec le soutien de la DRAC Basse-Normandie et du Conseil Régional de Basse-Normandie (2010) ; La Source, La Guéroulde (2011) ; L’Arsenal de Metz avec le soutien du Conseil Général de Moselle (2012)

Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie, est
subventionné par la DRAC Normandie / Ministère de la Culture et
de la Communication, la Région Normandie, la Ville du Havre
et le Département de Seine-Maritime.
Le Phare remercie son cercle des mécènes : Établissements Hettier
(Le Havre), la CRAM (Le Havre) et NPC (Alizay).

Image du spectacle