Sarah Crépin & Étienne Cuppens

Monstres indiens pour adultes ; Queen Kong
 
«À six ans, je me suis inventée une autre identité. J’étais une indienne qui arrivait d’un ailleurs très lointain pour s’installer nouvellement à Grenoble. J’avais mes rites, mes ornements, mon histoire. Jusqu’à ce que ma mère découvre ma double vie, j’ai pu faire croire sans problèmes, vu que j’y croyais moi-même, que je vivais dans un tipi et que mon étrange accent toulousain était en fait un reste de ma langue natale. Mon monde indien, anéanti par la sacro-sainte raison qui veut que l’on ne mente pas, n’a pas disparu. Il s’est enfoui dans un lobe intime, une zone interne où l’extase est facile et où le tempo est toujours le galop…»

Sarah Crépin et Étienne Cuppens

Ce texte constitue la racine de deux projets distincts Monstres Indiens pour Adultes (création 2012) et Queen Kong (création 2013), ils feront l’objet de répétitions parallèles pendant cette période de résidence.

Biographies


La BaZooKa est née en 2002 de l’association d’Étienne Cuppens et Sarah Crépin. Ensemble, ils conçoivent des spectacles à caractère chorégraphique avec des obsessions récurrentes comme l’identité, la mémoire et la fiction. Dans une esthétique influencée par le graphisme et le rock, leurs pièces ont souvent recours à des dispositifs optiques qui redistribuent la place du spectateur. Ils commencent par inventer un personnage fantasmagorique, La BaZooKa, icône disco bancale dont on suit les aventures au cours des sept premières créations comme une suite d’épisodes signés à quatre mains. En 2008, un virage se produit dans la méthodologie artistique puisque les pièces sont depuis pilotées par l’un et livrées à la collaboration, voire au chahut de l’autre et ce de façon alternative. C’est ainsi que naissent MonStreS, (h)Omar(d), Frü Frü, Le Ka (Björn-Zigmund Köenisberg) et dernièrement MADiSON.

Après des études de danse classique et contemporaine au conservatoire de Grenoble et d’une année au CNDC d’Angers, Sarah Crépin a été l’interprète de François Raffinot, Joanne Leighton, Myriam Naisy, Xavier Lot, Anja Hempel, Fabrice Lambert, Razerka Ben-Sadia-Lavant et Hervé Robbe…

Étienne Cuppens est créateur sonore pour le spectacle vivant, il a réalisé différents univers pour le spectacle vivant et le cinéma. Il a collaboré avec François Raffinot, Pierre Doussaint, Isabelle Duboulloz, Aude Vermeil, Hervé Robbe, Thierry Langlois, Emmanuelle Vo-Dinh, Yvan Duruz et Arnaud Troalic.

Répétitions : au Phare du 30 juillet au 17 août 2012 dans le cadre du Réseau Labaye
Création : 8 et 9 novembre 2012 au Rive Gauche, Saint-Étienne-du-Rouvray

Conception : Sarah Crépin et Étienne Cuppens
Chorégraphie : Sarah Crépin
Création sonore : Étienne Cuppens
Chargée de production : Laëtitia Passard
Administration : Marie-Pascale Menseau

Production : La BaZooKa
Coproduction : Le Volcan, scène nationale du Havre ; Le Rive Gauche, scène conventionnée pour la danse de Saint-Étienne-du-Rouvray ; Le Phare CCN du Havre Haute-Normandie
Accueils en résidence : Le Moulin Ville de Louviers ; Le Dancing Compagnie Beau Geste (Val de Reuil) ; la scène nationale d’Évreux-Louviers et le Volcan. Avec le soutien du Réseau Labaye.

Image du spectacle