Le projet

Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie est une structure de création dont la mission principale concerne les créations et diffusions des productions chorégraphiques de sa chorégraphe-directrice, Emmanuelle Vo-Dinh. Le projet artistique d’Emmanuelle Vo-Dinh pour Le Phare s’articule autour des écritures chorégraphiques.

Les missions associées du Centre chorégraphique sont :
— Le partage de l’outil à travers les accueils studio et les prêts de studio ;
— l’organisation du festival Pharenheit dont la cinquième édition se déroulera du 24 janvier au 4 février 2017 en complicité avec Le Volcan, le Théâtre de l’Hôtel de Ville, Le Tetris, le Théâtre des Bains-Douches, le MuMa, la Bibliothèque Oscar Niemeyer, le Sirius, l’hôpital Pierre Janet au Havre, le Théâtre Le Passage à Fécamp, Le Rive Gauche à St-Etienne-du-Rouvray, la Scène Nationale Evreux Louviers, le Théâtre de l’Arsenal à Val-de-Reuil, le Théâtre du Château à Eu, le Théâtre en Seine à Duclair, L’Eclat à Pont-Audemer, le CCN de Caen en Normandie, l’association Chorège à Falaise et le FRAC Haute-Normandie à Sotteville-lès-Rouen ;
— le développement de la culture chorégraphique au Havre et sur le territoire normand.

Dédié aux écritures chorégraphiques contemporaines, Le Phare est un lieu qui rayonne, mais c’est aussi un lieu qui guide et accompagne, les artistes comme les publics, et affirme la place indispensable de l’art dans nos vies. Un centre «choré-graphique» est à proprement parler un lieu d’écriture de la danse qui, à la différence du théâtre, se construit souvent sur place, à même le plateau : elle s’écrit à mesure qu’elle se crée. Cette singularité qui fait du chorégraphe un véritable auteur, est au cœur du projet du Phare.