Laïla Diallo

Hold everything dear
 
Hold everything dear se dessine autour d’idées de migration et de dislocation. Partir, approcher, laisser aller, tenir proche, tenir bon: voilà ce dont il y est question. Pour cette création, la chorégraphe Laïla Diallo collabore avec le compositeur Jules Maxwell qui en signe la musique originale. Neuf interprètes — musiciens et danseurs — s’entrecroisent donc sur scène, peuplant un espace qui se transforme, évoquant tantôt une station, tantôt le bout d’une jetée, puis un néant, un chemin, un chez soi…

La pièce emprunte son titre à celui d’un recueil d’essais de John Berger qui lui-même tient le sien d’un poème de Gareth Evans, écrit pour Berger.

Biographie


Née au Canada, Laïla Diallo vit en Angleterre. Elle fut chorégraphe associée à ROH2, Royal Opera House, entre 2009 et 2012 et récipiendaire d’une Rayne Fellowship for Choreographers in 2006. À l’issue d’une formation en danse à L’École de Danse de Québec, Laïla suit une formation avec Régine Chopinot puis elle complète un Masters en interprétation à la London Contemporary Dance School/University of Kent. Après avoir dansé avec Wayne McGregor’s Random Dance de 1998 à 2005, elle se consacre au développement de son propre travail chorégraphique. Ses œuvres récentes incluent Sauver sa Peau, une pièce créée avec Mélanie Demers, les solos Imprint et At-any-moment-something-else ainsi que Come rain or come shine pour Verve. Elle chorégraphie aussi pour la télévision, le théâtre et l’opéra.

Répétitions : au Phare du 11 au 23 mars 2013 dans le cadre de DanSCe Dialogues 2
Création :
jeudi 28 mars 2013 au Festival Danse d’Ailleurs au CCN de Caen Basse Normandie

Chorégraphie : Laïla Diallo, avec les interprètes
Interprétation : Theo Clinkard, Seke Chimutengwende, Laïla Diallo, Gabi Froden, Helka Kaski, Jules Maxwell, Letty Mitchell, Grigory Tsyganov et Semay Wu
Musique : Jules Maxwell Conception
Lumières : Guy Hoare
Costumes : Theo Clinkard
Dramaturgie : Chris Fogg

Production : ROH2 at the Royal Opera House
Coproduction : ICIA University of Bath et Dance South West, Pavilion Dance S. Soutien additionnel de Arnolfini et The Point, Eastleigh. Tournée 2013 rendue possible grâce au soutien du programme DanSCes Dialogues et d’une bourse de la National Lottery through Arts Council England.

Image du spectacle