Julie Salgues

Déplier l'expérience
 
Un constat s’impose aucun danseur, quasiment, n’a jamais écrit sur son expérience d’interprète.
J’ai eu la chance de rencontrer trois chorégraphes Dominique Brun, Nathalie Collantes et Myriam Gourfink dont j’ai suivi les cheminements chorégraphiques sur de longues périodes et dont les œuvres continuent à me passionner, à m’intriguer. J’ai eu la chance de traverser en collaborant avec elles des expériences perceptives puissantes, singulières et subtiles.
Cette résidence d’écriture au Phare me permet de pratiquer l‘écriture sur une durée, un cycle de trois ans. J’essaye de comprendre comment nommer, comment relater depuis mon point de vue de danseuse interprète. J’ai commencé à écrire en essayant de rester le plus factuel possible, en décrivant le quotidien de leurs processus de création, sur quasiment dix ans. J’étale le temps traversé. Je déplie mon expérience dans le filtre du langage.
Pour la clarté de mon propos, je réalise l’importance de me situer dans ma relation singulière au mouvement et à mon métier. En effet, l’accès aux questions relatives à l’expérience vivante me semble plus accessible par le biais du détail personnel.
Cette pratique de l’écriture est une manière de me ressaisir ainsi de mon expérience de danseuse. Sinon, elle partirait juste dans le vif de la vie. Le recul produit par la mise en langage, me permet de tisser des fils, de donner du poids à certaines expériences vécues, de donner un sens, de la valeur à ce qui m’est précieux au cours du temps, dans ma pratique d’interprète et de mon métier.

Julie Salgues

Biographie


Julie Salgues est danseuse interprète. Dans son parcours elle suit plus particulièrement les projets de trois chorégraphes, Nathalie Collantes, Dominique Brun et Myriam Gourfink. Formée au Conservatoire National Supérieur de Lyon elle a mené des études théoriques en Arts du Spectacle à Paris 8 où elle a obtenu un master, puis avec Laurence Louppe, lors de sa formation en Culture Chorégraphique à Aubagne. Elle coécrit On danse? avec Nathalie Collantes, un livre pour les enfants publié en 2002, aux Editions Autrement. Elle organise en collaboration avec Philippe Chéhère des ateliers de danse à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris pour des personnes touchées par la Maladie de Hungtinton, autrefois appelée Danse de Saint-Guy. Enfin elle conçoit, pour différentes institutions, des Ateliers du Regard qui questionnent la pratique du spectateur.

Résidence d’écriture au Havre du 1er au 14 juillet 2020