Hélène Rocheteau

LA NUIT MANQUANTE III
 
«Qu’est ce qui se passerait si on mettait une échelle dans le corps et qu’on descendait au plus profond?»
— Tatsumi Hijikata

La Nuit Manquante est un projet qui se décline en trois volets, trois formes distinctes, autonomes : un solo, un duo et une pièce de groupe autour d’une même thématique. Mettre le corps face à sa propre opacité, aux prises avec cette matière brute, infinie, qui veille en chacun de nous et échappe à toute
saisie organisatrice. Comment convoquer cette part d’inconnu qui nous compose, la puissance qu’elle contient? Comment entrer en contact avec les forces qui nous fondent, avec nos propres peurs, désirs, sauvageries? La Nuit Manquante iii abordera la notion de groupe, son rapport au pouvoir et à la peur. Peut-on inventer d’autres rapports que des rapports de force et de domination? Comment convoquer un pouvoir immanent? Comment affronter «l’obscur» — ce qui nous soumet, nous fait trembler et le transformer en une source de révolte partagée, d’émancipation collective?
Ce sera une fête. Au sens originaire : confrontation au désordre pur. Une célébration où l’on convoquera la danse, la musique live et la voix, le temps d’un rituel nouveau où s’ouvrent d’autres possibles.

Biographie


Après une formation en danse contemporaine et théâtre à l’Université de Tours, Hélène Rocheteau intègre de 2002 à 2009 la compagnie La Zampa (Magali Milian et Romuald Luydlin). Depuis 2007 elle travaille avec plusieurs compagnies et artistes, dans des projets de danse et performance : Collectif Groupenfonction (Arnaud Pirault), Cie Matthieu Hocquemiller, Laurent Falguiéras, Kendell Geers, Cie Humaine (Eric Oberdor ), Lucie Eidenbenz ; et de théâtre : Cie Aurachrome (Bastien Crinon), La Paloma (Thomas Fourneau), Pauline Laidet… Elle participe à différents projets vidéo sous la direction de Loran Chourrau du collectif le petit cowboy et Grégoire Orio du collectif As Human Pattern. En 2011, elle fait une rencontre marquante avec le réalisateur Philippe Grandrieux, avec qui elle collabore en tant que danseuse sur le triptyque Unrest : White Epilepsy (performance et lm), Meurtrière (performance créée au Whitney Museum New York/et lm).
Elle crée en 2013 un duo : BLAST avec le batteur Jean-Baptiste Geoffroy, et en 2015 et 2016 les deux premiers volets de la trilogie La Nuit Manquante : un solo et un duo, toujours en collaboration avec le musicien Jean-Baptiste Geoffroy. Elle intègre en 2016 le bureau d’accompagnement d’artistes La Belle Orange situé à Tours.

conception — Hélène Rocheteau
interprétation — Alma Palacios, Olivier Normand, Pauline Laidet, Clotilde Alpha
création musicale — Jean-Baptiste Geoffroy & Jérôme Vassereau
création lumière — Grégoire Orio

accompagnement, production — Diffusion Matthieu Roger
coproduction — Emmetrop Bourges ; Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie ; Centre Chorégraphique National de Tours. Avec le soutien de la Région Centre-Val de Loire, de la SPEDIDAM, de l’ADAMI et des Journées Danse Dense — Pôle d’accompagnement pour l’émergence artistique.

Image du spectacle