Eaux-fortes

Création pour quatre danseurs et la pianiste Vanessa Wagner
 
«La fiction, quand elle a de l’efficace, est comme une hallucination naissante.»
Henri Bergson

Chorégraphier à partir des Études pour piano qui sont données à «entendre» constitue un véritable enjeu si l’on considère, comme le dit Pascal Dusapin que ce sont des pièces qu’il faut «entendre», au sens de l’entendement. Pour ces «études de tristesse», dont les profondeurs, densités, et ramifications aux réseaux subtiles impressionnent l’ouïe et la rétine, j’ai souhaité convoquer la figure du solo, en m’attachant à la notion de portrait dont le champ d’exploration est à mon sens multiple.

Ainsi, si le portrait m’évoque instantanément quelque chose qui serait d’ordre pictural ou littéraire (au centre duquel l’auto-portrait aurait toute sa place), il fait aussi écho à ce sens figuré que serait l’image ou la réplique. Chercher des sens de lectures qui jouent de cette frontière ténue entre la réalité et la fiction, et questionner l’idée de la réminiscence telle que je la perçois dans ces études pour piano… C’est dans cet espace limitrophe que j’ai souhaité m’aventurer avec quatre danseurs masculins symbolisant sans doute les quatre âges de la vie, accompagnés de la pianiste Vanessa Wagner (à qui certaines de ces études pour piano ont été dédiées), pour tenter une alchimie du corps musical et chorégraphique.
Emmanuelle Vo-Dinh

REPRÉSENTATIONS

17.03.15 — Théâtre du Casino de Deauville
17.04.14 — Le Rive gauche, St-Étienne-du-Rouvray (en co-accueil avec l'Opéra de Rouen Haute-Normandie)
07.12.13 — Le Volcan, scène nationale du Havre
06.12.13 — Le Volcan, scène nationale du Havre
05.12.13 — Le Volcan, scène nationale du Havre
04.03.08 — Scène nationale Évreux Louviers
01.12.07 — Centre culturel de Segré, Angers
19.10.07 — Le Triangle, Rennes
18.10.07 — Le Triangle, Rennes

conception et chorégraphie – Emmanuelle Vo-Dinh
musique – Études pour piano (1997-2001), Pascal Dusapin
interprétées en live par – Vanessa Wagner
danseurs – Gilles Baron, Cyril Geeroms, Waldemar Kretchkowsky, Alvaro Morell
lumières – Françoise Michel
costumes – Maeva Cunci

durée – 1 heure

production – Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie
coproduction (2007) – L’Arsenal de Metz ; Le Triangle, Rennes ; CCN du Havre Haute-Normandie. Avec le soutien de l’Adami.

Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie, est
subventionné par la DRAC Normandie / Ministère de la Culture et
de la Communication, la Région Normandie, la Ville du Havre
et le Département de Seine-Maritime.
Le Phare remercie son cercle des mécènes : Établissements Hettier
(Le Havre), la CRAM (Le Havre) et NPC (Alizay).

Image du spectacle