CouRage

Création 2021
Solo

 
«Après un solo sur la liberté, c’est un solo sur le courage que j’ai envie de faire. J’ai trouvé un exemple au cinéma, avec le film de Lars von Trier «Five obstructions», un film peu typique de son travail. Il y incite son ancien professeur et ami Jørgen Leth, à défier son propre sens de la beauté, en lui faisant refaire, avec des contraintes fortes, des variations, de son film des années 60 «The perfect human». Lars ne réussit pas à ce que Jørgen abandonne son propre sens de la beauté. À travers la version finale du film «Five obstructions», le spectateur devient témoin de cet échange combatif, du moins musclé, entre ces deux artistes contrariés, et du processus de création des 5 versions esthétiques du film initial. Cette richesse de couches de lectures : entre fiction, documentaire et dialogues, m’a donné envie de transcrire ce concept sur le plateau. En me posant la question de ce qui est courageux aujourd’hui individuellement et collectivement de faire ; je vais m’inventer trois chorégraphes fictifs : «Lars von Trier» , «Jørgen Leth», «Deich Kind» afin de me construire un chemin d’obstructions créatives, découvrir, jouer avec des esthétiques différentes de la mienne et libérer en moi des savoirs et forces insoupçonnés. Et bien entendu ce contexte actuel de printemps 2020 refait basculer tous mes plans de processus créatifs. À voir dans le studio, l’important c’est de commencer.»
— David Brandstätter

Biographies


Malgven Gerbes est chorégraphe et danseuse. Elle élabore des projets chorégraphiques alliant le croisement des médias (mouvement, écriture, documentation vidéographique) et les échanges culturels. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Arts à Paris et du département chorégraphique d’ArtEZ à Arnhem aux Pays-Bas (European Dance Development Center), elle fût architecte avant de devenir danseuse et chorégraphe.

David Brandstätter est chorégraphe, compositeur et danseur. D’abord diplômé en musicologie à l’université de Hambourg, anciennement jongleur et monocycliste professionnel, il étudie la chorégraphie au département chorégraphique d’ArtEZ. Il concentre ses recherches plus particulièrement sur la danse contact et l’improvisation. Diplômé en 2005, il crée avec Malgven Gerbes l’organisation s h i f t s – art in movement au sein de laquelle ils créent des œuvres chorégraphiques.

shifts – art in movement
Les chorégraphes Malgven Gerbes et David Brandstätter créent des pièces mettant en perspective les certitudes et les incertitudes de leur travail, ouvrant ainsi un champ possible de réflexions et discussions pour les spectateurs.
Leurs productions n’ont pas pour but de résoudre des sujets d’étude en simplifiant le réel ; chaque pièce met en perspective les questions qui ont éveillé leur curiosité, une vue de près qu’ils souhaitent partager avec le public. shifts adapte ses équipes artistiques et ses formes d’expression chorégraphique à chaque projet, faisant naître de nouveaux modèles de collaborations interculturelles et de connexions à chacune de ses créations.
Depuis sa création, la compagnie a collaboré avec plus de 25 artistes, chorégraphes, danseurs, artistes visuels ou musiciens et a présenté son travail dans plus de 20 pays différents.

conception, chorégraphie, performance — David Brandstätter
collaborateurs dramaturgie, textes, scénographie — Malgven Gerbes, Alexandre Mistriotis, Anne Kersting (dialogue en cours), Uwe Gössel
musique et création lumière — Jimmy Sert, Ruth Waldeyer (dialogues en cours)
collaborateurs fictifs — Lars from Fear, Dike Childs, Jørgen Meth


production — s h i f t s – art in movement
coproduction — Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie — direction Emmanuelle Vo-Dinh (en cours)

Répétitions au Phare du 8 au 12 juin 2020
Création 2021 / Festival Pharenheit

Image du spectacle