Gilles Baron

Danseur de formation classique, il aborde une démarche contemporaine en tant qu’interprète au sein de diverses compagnies (Cie Y. Alexandre, Cie S. Ricci, Cie T. Duchatelet, Cie Alias, Cie R. Horta, Cie S. Mathieu, …). Parallèlement à son travail d’interprète, il développe une démarche chorégraphique et obtient plusieurs prix. En 1995, Yourgos Loukos, directeur du festival international de danse de Cannes, lui commande une pièce Document 01 pour la onzième édition du festival. Il rencontre Marie-Claude Pietragalla pour qui il écrit un solo Document 01 solo et part à ses côtés en tournée à travers le monde. En 1998, il entame plusieurs collaborations avec le cirque qui le mènent par exemple en 2007 en Tunisie pour mettre en scène Halfaouîne pour le Cirque National de Tunis. En 2011, Gilles Baron s’engage dans une nouvelle recherche de cirque chorégraphié, qui interroge le corps vieillissant des artistes de cirque et étudie la transformation de leurs corps en lien à la pratique et la répétition de leurs numéros. En 2012 il questionne la notion de territoire et écrit le solo sunnyboom qu’il interprète en forêt.
Avec Emmanuelle Vo-Dinh, il participe à la re-création de Eaux-fortes et à la création Tombouctou déjà-vu.