Claire Laureau et Nicolas Chaigneau

Les galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre (ce qui rend la baignade bien plus agréable)
Création 2021

Le Vide
Création 2022

 
Les galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre (ce qui rend la baignade bien plus agréable)
Au cours de ces dernières années passées ensemble, nous avons répertorié une multitude de personnages, de situations caricaturales, de types de dialogue évoquant chacun à leur manière une forme de bêtise.
Lors de nos dernières résidences, en duo ou à plusieurs, notamment une semaine au Théâtre Jean Lurçat, scène nationale d’Aubusson en mars 2019 avec trois interprètes invités, nous avons improvisé autour de ces personnages et situations.
En décembre 2019, à l’issue d’une résidence au Trident, scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, une restitution publique était proposée. Nous avons présenté une séquence d’une vingtaine de minutes dans laquelle s’enchaînaient tous les personnages répertoriés, avec la possibilité de les faire intervenir plusieurs fois. L’enjeu était de mesurer notre capacité à improviser en public, notamment avec le texte.
Suite à cette restitution, nous avons décidé de développer le projet à plusieurs, pour une performance qui laisserait une grande part à l’improvisation.
Claire Laureau et Nicolas Chaigneau

Le Vide
Tout spectateur a déjà vécu une fois dans sa vie cette situation : Assister à un spectacle porté par des acteurs qui semblent jouer leur vie, donnant beaucoup d’énergie et de fougue à défendre un propos fort et percutant. Et malgré tous les efforts déployés sur scène, s’ennuyer. Ce projet a pour objectif de créer la situation inverse. Rendre captivant un spectacle qui ne réussit jamais vraiment à l’être.
Claire Laureau et Nicolas Chaigneau

Biographies


Après des études aux Beaux Arts de Rouen, Nicolas Chaigneau se forme à la danse contemporaine auprès de Peter Goss et Philippe Tréhet, puis au sein de la Compagnie COLINE, où il travaillera avec, entre autres, Odile Duboc et Hervé Robbe. Il étudie ensuite à New York avec Barbara Mahler, Janet Panetta, et au studio Cunningham. Il entame un travail chorégraphique et crée plusieurs pièces courtes depuis 2008. Depuis 2012, il est interprète pour Alban Richard et La BaZooKa (Sarah Crépin & Étienne Cuppens). Nicolas est également porteur du projet musical NINO.

Après avoir eu la chance de participer au spectacle La Poudre des Anges de Karine Saporta à l’âge de 8 ans, Claire Laureau se forme à la danse contemporaine aux conservatoires régionaux de Caen et Lyon, puis au CNSMD de Paris. Depuis sa sortie d’école en 2002, elle a travaillé avec, entre autres, Dominique Brun, Virginie Mirbeau, Laura Scozzi, Fatou Traoré, Béatrice Massin, Joanne Leighton, Emmanuelle Vo Dinh, Olivier Dubois, Sarah Crépin, Etienne Cuppens, Pauline Simon.

Depuis 2015, Claire et Nicolas forment le duo PJPP. Ils créent leur premier spectacle Les déclinaisons de la Navarre, en tournée depuis janvier 2016.

Les galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre (ce qui rend la baignade bien plus agréable)

conception — Claire Laureau et Nicolas Chaigneau
interprétation — Julien Athonady, Nicolas Chaigneau, Claire Laureau et Marie Rual
régie générale — Benjamin Lebrun
production — PJPP
coproduction — Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie ; Théâtre de l’Arsenal à Val-de-Reuil
soutien — La Ville du Havre

Création les 27 et 28 janvier 2021, Festival Pharenheit / Le Tetris


Le Vide

conception — Claire Laureau et Nicolas Chaigneau
interprétation (en cours) — Nicolas Chaigneau et Claire Laureau
régie générale — Benjamin Lebrun
production — PJPP
coproduction — Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie
soutien — La Ville du Havre

Création 2022
Répétition au Phare du 1er au 6 novembre 2021

Image du spectacle