Belles et bois

Un spectacle jeune et tout public mêlant théâtre et danse
 
Les plus belles histoires commencent toujours par «Il était une fois» mais les meilleures histoires n’ont jamais de fin.
Pièce pensée et écrite pour un jeune public, Belles et bois s’empare des différentes versions du célèbre conte La Belle au bois dormant. En jouant avec les différents points de vue et la capacité naturelle des enfants à changer de rôle en basculant d’un univers à l’autre (sans jamais se préoccuper des questions de réalité), cette création s’appuie sur la faculté de dissociation propre à l’enfance.

L’histoire de La Belle au bois dormant sert ainsi de support pour s’aventurer hors des sentiers battus : en proposant de remettre systématiquement en question la version qui vient d’être jouée pour la réinterpréter différemment, nous souhaitons permettre aux enfants d’accéder aux richesses de l’imaginaire.
Cette mise en abîme nous permet ainsi de générer une schizophrénie joyeuse où s’associent librement
fées, belles, grenouilles et princes : changement de rôles entre les quatre protagonistes, prises de paroles directes sur le récit enregistré, synthétisation de l’histoire à l’aide de mots clés, histoire qui puise dans d’autres contes, narration muette,…
Chaque version nous permet ainsi d’utiliser différents principes : travail du corps et/ou de la voix, déploiement et/ou répétition du motif, accélération et disparition de la narration au profit du travail sur le rythme,… Par ailleurs, à mesure que l’histoire se rejoue, le rythme s’accélère irrémédiablement.
La Belle au bois dormant ou la cervelle au petit pois du prince tout gluant?

— Emmanuelle Vo-Dinh

REPRÉSENTATIONS

24.02.19 — Arsenal de Metz
13.12.18 — Théâtre Brétigny - Dedans/Dehors, Brétigny-sur-orge
12.12.18 — Théâtre Brétigny - Dedans/Dehors, Brétigny-sur-orge
11.12.18 — Théâtre Brétigny - Dedans/Dehors, Brétigny-sur-orge
23.11.18 — Théâtre Paul Eluard, Bezons
22.11.18 — Théâtre Paul Eluard, Bezons
21.11.18 — Théâtre Paul Eluard, Bezons
16.03.18 — Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France
15.03.18 — Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France
13.03.18 — L'Arsenal, Val-de-Reuil
26.01.18 — L'Etincelle, Théâtre de la ville de Rouen
25.01.18 — L'Etincelle, Théâtre de la ville de Rouen
20.12.17 — Le Rayon Vert, Saint-Valéry-en-Caux
19.12.17 — Le Rayon Vert, Saint-Valéry-en-Caux
06.04.17 — Théâtre du Casino, Deauville
28.02.17 — Théâtre Le Rive Gauche, St-Etienne-du-Rouvray
30.01.17 — Théâtre du Château, Eu
29.01.17 — Théâtre du Château, Eu
27.01.17 — Théâtre en Seine, Duclair
13.01.17 — Le Volcan, Scène nationale du Havre
12.01.17 — Le Volcan, Scène nationale du Havre
11.01.17 — Le Volcan, Scène nationale du Havre
15.12.16 — Théâtre Le Passage, Fécamp
14.12.16 — Théâtre Le Passage, Fécamp
13.12.16 — Théâtre Le Passage, Fécamp

Conception — Emmanuelle Vo-Dinh & David Monceau
Interprétation — Alexia Bigot, Cyril Geeroms, Camille Kerdellant, David Monceau
Assistante — Violette Angé
Création musicale — David Monceau
Musiques additionnelles — Piotr Illitch Tchaïkovski, Bernard Herrmann
Prose additionnelle — Camille Kerdellant
Création lumière — Françoise Michel
Création costumes — Salina Dumay
Création décor — Christophe Gadonna
Création accessoires — Violette Angé, Salina Dumay, Christophe Gadonna
Régie générale de tournée — Florent Pellen
Remerciements — Lucie Gemon, issue de la formation Coline pour sa participation aux répétitions de Belles et bois ; Bernadette Tripier, directrice pédagogique et artistique de la formation Coline ; Serge Ricci et la compagnie Mi-Octobre ; Noée et Maurice Slotine

Durée — 45 minutes

production — Le Phare, Centre chorégraphique national
du Havre Normandie
coproduction — Le Volcan, Scène nationale du Havre ; Le Rive Gauche/Saint-Etienne-du-Rouvray
résidence de création — Théâtre Le Passage, Fécamp

Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie, est subventionné par la DRAC Normandie / Ministère de la Culture, la Région Normandie, la Ville du Havre
et le Département de Seine-Maritime.
Le Phare remercie son cercle des mécènes : Établissements Hettier et le Crédit Coopératif (Le Havre).

 

Image du spectacle