Image du spectacle

Artiste Associée

Mylène Benoit est artiste associée au Phare pour 2016, 2017 et 2018 dans le cadre du disposif Résidence d’artiste du Ministère de la Culture et de la Communication. Ce dispositif articule des apports en coproduction, des accueils en résidence, des cartes blanches de programmation, la présentation
des spectacles de Mylène Benoît, des actions artistiques…

Je suis heureuse et fière d’être artiste associée au Phare, CCN du Havre Normandie pour trois années. Nous avons attendu longtemps et rêvé ensemble un projet que nous allons enfin pouvoir amorcer. «Nous», c’est l’équipe de ma compagnie Contour progressif basée à Lille, et l’équipe du Phare. J’ai le plaisir de rejoindre une chorégraphe-directrice, une équipe, un projet, un lieu, une ville, des habitants, avec lesquels je voudrais tisser une relation, inventer trois années d’échanges et d’expériences communes. Partager ce qui, pour moi, sous-tend la danse : le mouvement de la pensée. Je me dis souvent que nos corps se rappellent des choses que notre conscience a oubliées, ou encore que la danse est «phylogénétique» : elle nous met en relation avec des archaïsmes, avec notre histoire singulière, et peut-être aussi celle de notre espèce. La danse est un outil anthropologique, une façon de mettre en jeu au même instant en même temps, l’exercice du corps et celui de l’esprit. La danse permet de chercher des rapports, des accords, des modes d’être ensemble.

Ma dernière création, l’Aveuglement, a été conçue en résidence au Phare en avril dernier, et nous la présenterons en janvier 2017 dans le cadre du Festival Pharenheit. Elle commence par un moment d’obscurité et de silence, nous restons tous ensemble sans rien dire, sans rien faire. Façon de rappeler que nous pensons déjà quand nous sommes tous là, maintenant, ici. Ceux qui scrutent le noir et attendent de voir, ceux qui pour l’instant écoutent et attendent d’agir. Cette entrée dans la pièce, dans l’obscurité de tous ces corps réunis, dit déjà ce que nous souhaitons partager : un retour à soi/en soi, des perceptions sensibles, un ralentissement, une écoute. Il est fondamental dans la période politique que nous traversons, de nous rappeler qu’aller au spectacle c’est aussi «faire corps», se rassembler. Ressentir ensemble pour pouvoir penser le monde.

-— Mylène Benoit

Découvrez Votre danse, le projet participatif imaginé par Mylène Benoit pour le festival Pharenheit #18!

 

Au Phare, nous avons la joie  d’avoir à nos côtés, pour trois années, Mylène Benoit, et sa compagnie Contour Progressif. Nous accueillons une artiste singulière dans sa démarche, sensible dans son approche, à la croisée des écritures plastiques et chorégraphiques, lumineuse et poétique pour qui accepte de se laisser traverser. Son exigence d’écriture, son approche d’«une pensée en mouvement» comme elle aime le dire, nous honore, et nous espérons que Mylène trouvera ici, au Havre et sur ce territoire, la chaleur et l’inspiration pour ses créations à venir.

-— Emmanuelle Vo-Dinh