Ali Moini

Gaugemancy
 
La Pression engendre le changement.
Il nous arrive de souhaiter en jauger l’étendue.
Il nous arrive même, par miracle, de tomber juste.
— Ali Moini


Gaugemancy repositionne le travail d’Ali Moini autour du mouvement contraint, le déplaçant sur le terrain du collectif et de la création sonore.
En 2016, Man Anam Ke Rostam Bovad Pahlavan entraînait les spectateurs dans un troublant jeu de manipulation avec un double métallique. Auparavant, le chorégraphe s’était confronté toujours seul, à des dispositifs mécaniques artisanaux – élastiques et aimants (LIVES), clips / couteaux et lanières (My Paradoxical Knives) – afin d’expérimenter la production d’un mouvement sous contraintes.
Pour son nouveau projet, Gaugemancy, Ali Moini déplace sa recherche sur le terrain du collectif et s’entoure de quatre compagnons de scène. Titre composé de GAUGE, jauger en français et MANCY, mancie désignant un ensemble de croyances, la pièce s’articule autour des notions de force et de pression appliquées dans divers champs d’activités humaines tels que la pratique de lutteurs, ou celle de la création sonore.

Biographie

Ali Moini est né en 1974 à Shiraz (Iran).
Il intègre à l’âge de 17 ans le Jeune Orchestre de Shiraz en parallèle avec sa formation en chant lyrique et composition musicale.
En 1997, il commence des études intensives d’interprétation dramatique. Il est titulaire d’une Licence en représentation dramatique délivrée par la Soureh High Educational University de Téhéran. Il rejoint le «Mehr Theater Group» d’Amir Reza Koohestani en 2000 où il occupe des fonctions d’acteur et de compositeur musical. Il joue dans plusieurs de leurs créations dont Dance On Glasses, pièce comptant plus de 80 représentations au Proche-Orient, Europe, Amérique Latine et Amérique du Nord.
En 2008, il ébauche un premier solo My Paradoxical Life. Cette ébauche sera finalisée en 2013 en collaboration avec le plasticien Fred Rodrigues, servant de base au projet LIVES.
En 2010, il s’installe en France et intègre le Master en danse et performance ESSAI au CNDC d’Angers.
En 2013, LIVES sa collaboration avec le plasticien Fred Rodrigues est créée dans le cadre du programme New Settings de la Fondation d’Entreprise Hermès au Théâtre de la Cité Internationale.
Au printemps 2017, il initie une période de recherche en Iran, aux USA et en Allemagne avec le soutien de l’Institut Français, de la Tanzhaus nrw Düsseldorf et de l’EMPAC dans le but de préparer Gaugemancy une pièce de groupe dont la création aura lieu à La Passerelle, Scène Nationale de Saint Brieuc, le 2 octobre 2018.

Pièce chorégraphique pour 4 interprètes

concept et performance — Ali Moini
distribution (pouvant varier selon les représentations) — Emi Sri Hartati Combet, Clément Courgeon, Miguel Garcia Llorens, Chandra Grangean, Ali Moini
instruments / programmation — Fred Rodrigues
scènographie — Ali Moini
musique — 9T Antiope (Nima Aghiani + Sara Bigdeli Shamloo)
lumière — Stéphane Pérraud
régie technique — Samson Milcent
administration de production — Yann Gibert

 

 

production — Selon l’Heure
avec le soutien de la Fondation d’Entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings
coproduction — La Passerelle SN St Brieuc ; EMPAC New York ; La Place de la Danse CDCN Toulouse/Occitanie ; Charleroi Danse ; Le manège SN Reims ; Le Phare CCN du Havre Normandie ; Freiburg Theaer
soutien — La Briqueterie CDC Val de Marne ; Institut Français dans le cadre des résidence Hors les Murs ; EMPAC New York ; Tanzhaus Dusseldorf ; le Centre National de la Danse

Répétitions au Phare du 9 au 20 juillet 2018
Création le 2 octobre 2018 à 20h30 à La Passerelle, Scène Nationale de Saint Brieuc