Artistes associés

19-20-21
 
Malgven Gerbes et David Brandstätter (compagnie shifts) sont artistes associés au Phare pour 2019, 2020 et 2021 dans le cadre du dispositif Résidence d’artiste du Ministère de la Culture.

« Le sous-courant »

En océanographie, le sous-courant est un courant maritime sous un autre courant.

Nous sommes ravis d’être artistes associés du Phare, et par là même, de déplier des aventures artistiques avec vous, public Havrais!

Nous avons une histoire riche de collaborations et d’échanges avec l’équipe du Phare, notamment à travers  leur soutien pour nos créations Festina Lente, Krump’N’Break Release. Cette confiance réciproque nous a toujours fortifiés ; et nous souhaitons vivement participer de manière créative à l’énergie déployée par Le Phare.

À travers nos voyages dans le monde pour notre travail chorégraphique, nous avons découvert des communautés et institutions très variées. Les rencontres furent nombreuses et riches. Seulement, au cours de ces expériences, rarement avons-nous vu un passant venir par hasard et avec aise à la rencontre de la danse.
Les espaces habituels de représentation de la danse et de la culture sont-ils les interfaces les plus propices à une première rencontre?
La compréhension d’un travail artistique, est-elle possible en dehors du discours de la danse porté par ses institutions et leur histoire?
La rue et la société elles-mêmes ne pourraient-elle pas offrir des clés de lectures pour un travail chorégraphique qui serait profondément lié à notre temps partagé?

Pour animer nos centres de créations et ancrer notre art dans notre temps, nous souhaitons, et notamment en collaboration avec Emmanuelle, dont l’esprit d’ouverture nous a toujours stimulés, repousser les frontières de nos institutions, de ses murs et de ses conventions.
Nous aspirons à un mouvement de liberté, à une friction entre la danse et la société. Nous visualisons des actions de danse et d’échanges au sein de lieux préexistants et atypiques, des constructions réalisées avec le public, et la création d’un espace mobile que danseurs et citoyens s’approprieront. Un espace-satellite qui pourra être également invité lors de temps de rencontres internationaux.

Nous aurons la joie de vous retrouver, au fil des trois saisons à venir, pour partager ensemble, en mots et en mouvements !

— Malgven Gerbes et David Brandstätter